La sculpture de Robert Kéramsi (comme aussi son dessin) rejette d’avance les termes de la vieille controverse du beau contre le vrai.

Elle rayonne de la jubilation d’un métier évidemment inné. Tout entière vouée au corps et à la matière, elle s’impose par une présence qui ne s’embarrasse pas du désir de séduire ni du besoin d’expliquer.

Elle est sauvage et puissante mais ne semble pas le savoir.

Elle inquiète autant qu’elle attire, comme une bête non domestiquée.

On dirait qu’à  toute époque de son histoire elle vient de naître.

La sculpture de Kéramsi,c’est l’enfance de l’art. 

 

 

Georges Monti 

(Editeur-Les éditions du Temps qu’il Fait)

Castillon la Bataille 33350 france

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icon